Pour contacter la Mairie appelez le : 04.68.46.12.06

DECOUVRIR GINESTAS HISTOIRE... GEOGRAPHIE... PATRIMOINE

LE PATRIMOINE DE LA COMMUNE

L'Eglise


Edifiée en 1324, elle a été agrandie et remaniée plusieurs fois, la dernière en 1650, pour la construction du magnifique retable. D'abord chapelle, elle est devenue église paroissiale au XVIIe siècle. De proportions harmonieuses, elle renferme de nombreuses pièces classées par les Monuments Historiques.
Une cloche de 1780 sur laquelle est écrit "nolite me pulsare cuando tonat" : "ne me sonner pas quand il tonne". Deux bénitiers en marbre gris, avec l'inscription "Lave tes fautes et pas seulement ton visage" sur chacun, sur l'un en latin, sur l'autre en grec (cette dernière étant un palindrome).

Son retable, restauré en 1962, en bois de tilleul recouvert d'or, composé de parties distinctes :
- le grand retable, de style Louis XIII, commandé en 1645 par Louis Amiel, curé de Ginestas, à Jean Noireau, architecte de Narbonne,
- le petit retable (central, contenant le tabernacle), commandé en 1668 par Pol Amiel, curé de Ginestas, à Cazalban, successeur de Noireau,
- au centre, une peinture de Lavergne, artiste narbonnais, représentant la Vierge dictant à St Luc (patron de la paroisse) le mystère du Verbe Incarné,
- de chaque côté, deux peintures, toujours de Lavergne : St Joseph et St Louis.
D'autres peintures dans les 4 chapelles : le Rosaire, l'Annonciation, la Cène , et St Roch, cette dernière seule étant signée et datée : Noyer, Béziers, 1752.
Sur un pilier, une peinture murale, datée du XVIè siècle, a été retrouvée derrière la paroi d'une chaire démontée : St Luc écrivant.

Le Calvaire


Il a été utilisé comme cimetière de 1700 à 1853. A cette date, la commune a élargi la rue et confié le terrain à la Paroisse , qui a rassemblé les tombes démolies sous le tertre de terre. Les familles qui avaient des tombes ont offert les 14 stations du chemin de croix (restaurées en 1995).
Une chapelle a été érigée. C'est dans cette chapelle que se trouve le "blason mystérieux", cité par ailleurs.Chaque année, une procession a lieu le 15 août.

Le Somail


Le Somail, site remarquable et hameau de près de 400 âmes, a la particularité de dépendre de 3 communes dont Ginestas, et des Voies Navigables de France (service de l'Etat).
Creusé par Pierre-Paul RIQUET pour relier l'Atlantique à la Méditerranée , le Canal du Midi (ou des Deux-Mers) traverse le territoire de Ginestas sur 3 km .
Bâti par P. Riquet au XVIIè siècle, le port du Somail était appelé à une grande extension. Au XIXè siècle, le chemin de fer a pris le pas sur le transport fluvial, et actuellement, le renouveau de ce coin magnifique est apporté par le tourisme.

Divers bâtiments datent de la construction du canal :
- la chapelle, construite entre 1672 et 1693, qui recevait non seulement les nautoniers, mais aussi les voyageurs,
- le pont de pierre, construit avant1683,
- le bâtiment de l'auberge qui, en 1684, servait à "la couchée", le Somail étant une étape importante du voyage,
- les entrepôts,
- la glacière (elle n'est pas sur le territoire de Ginestas), seule glacière restante du Canal.

BIENTOT A GINESTAS

du 20 AVRIL AU 9 MAI 2017
Exposition : Les Carnets de Guerre de Louis Barthas tonnelier 1914-1918
22 AVRIL 2017
Soirée à thème au Somail
29 AVRIL 2017
Repas dansant Fleur de l'Age
30 AVRIL 2017
Coucour Pétanque "Jeunes"
1er AVRIL 2017
Carnaval : Cavalcade / repas / bal
05 AVRIL 2017
Cinéma
09 AVRIL 2017
Soirée à thème au Somail